“Pièce à conviction” sur France 3 sur les Anonymous

Emission consacrée aux Anonymous sur France 3 il y a quelques semaines

page de l’émission « Pièce à conviction » où elle est peut-être visionnable.

Quelques notes prises au fil de l’émission :

– les journalistes de France 3 interviewent Benjamin Bayart, dirigeant du Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) FDN (si mes souvenirs sont bons) mais on entend pas sa voix ou très peu 🙁

– « 500 millions (de dollars) de manque à gagner pour Hollywood » (à cause de Megaupload)
Le chiffre est bidon et on ne pourra jamais estimer précisément économiquement.
Mais c’est surtout le Chiffre d’Affaires généré par MegaUpload à partir de données qu’ils n’ont pas créées qui est choquant (argent dépensé pour avoir du contenu piraté qui rémunère l’entreprise illégale de KimDotCom au lieu de rémunérer les artistes).

– interview propagande d’une dame d’HADOPI (présidente de la Commission des droits). Le discours est assez creux si on essaye de l’écouter en gardant son sens critique.
Le budget de la HADOPI (des millions €) a quel résultat : 222 dossiers transmis à la justice !
Mais on le savait déjà (grâce à l’ami Korken).

– le début de l’émission était pas trop mal (c’était bien de revenir sur l’affaire Anonymous Versus Tom Cruise dont on a peu parlé en France) mais quand ça passe à faire la leçon en interviewant le pauvre groupe de musique et le PDG du distributeur/studio de cinéma, c’est un peu gonflant.

Alors que les problèmes sont
– la chronologie de distribution des films
(salle -> DVD/location/VOD -> télé) et séries ;
– les DRM ;
– les offres qui ne correspondent pas aux usages (les gens veulent de l’illimité comme sur Spotify ou Deezer) ;

– le vocabulaire employé en voix off de l’émission est assez rigolo : « vidéo inquiétante » sur la pauvre vidéo d’un groupe d’Anonymous sur leur opération du 21 décembre 2012 où il ne se passera rien.

Policier de la DCRI cité : Frédéric Veaux.

Nicolas ARPAGIAN qui intervient dans le débat après l' »enquête » est un journaliste/chercheur qui a l’air sérieux et compétent, même s’il bosse pour les puissants, je l’ai déjà vu/lu/entendu ailleurs, en particulier sur son compte twitter.
il rappelle la définition du vol mais c’est une définition seulement juridique.

En cas de copie (illégale) d’un fichier (numérique), le propriétaire initial ne le perd pas.
On ne peut donc pas parler de « vol » comme au sens courant de vol de sac à main. Il faut parler de contrefaçon aussi bizarre que cela puisse paraître.

Les propos de Nicolas Danet qui a écrit un livre sur Anonymous étaient intéressants et sensés aussi. Même s’il est visiblement tombé amoureux de son sujet.

Globalement, les questions de la journaliste n’étaient pas très pertinentes.

Conclusion :

sujet de l’émission intéressant, aurait pu être mieux traité mais il y a déjà eu pire à la télé (une thema Arte sur les hackers et la cyberguerre où le journaliste maison Daniel Leconte montrait toute son ignorance et ne cessait de répéter hackers = mp3 volés + terroristes sans comprendre la vraie culture du bidouillage).

Une réflexion sur « “Pièce à conviction” sur France 3 sur les Anonymous »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *