étude sur le niveau des salaires des intégrateurs HTML CSS et des développeurs Web

Les métiers sur les technologies front end ont été les premiers à apparaître depuis la naissance du web. Au départ, il s’agissait plus d’une activité que d’un métier à part entière. En effet, on confiait la tache de montage des pages web et d’intégration aux développeurs ou aux infographistes. Avec l’essor d’Internet et de son utilisation par les internautes, parallèlement à une industrialisation du secteur, la tache d’intégration des pages web est devenue un métier à part entière avec de vrais spécialistes, devenus de véritable experts.

En fonction des technologies front end abordées par les candidats, nous observons des écarts de salaire à tous les degrés d’expérience. Pour les profils débutants, nous intégrons également la parfaite maîtrise d’une intégration sans WYSIWYG, qui n’est pas toujours le cas : on ne s’improvise pas intégrateur en manipulant des balises.
L’apparition des nouveaux langages tels que HTML5 et CSS3 associée à une expertise en programmation javascript valorise aujourd’hui ces profils, qui deviennent de plus en plus recherchés.

Parmi les différentes catégories de développeurs, cette dernière enregistre les salaires les plus bas du domaine mais également le taux de croissance le plus élevé.
Cette tendance dépend et s’explique par la largeur du périmètre de compétences attendu de ces profils. Un spécialiste front end, doit rester en veille et ne pas rater les évolutions technologiques (tels que HTML5/CSS3) mais également maîtriser la programmation en javascript.

Source :
étude d’Urban Linker en pdf qui aborde d’autres technologies : Php, Symfony, ASP…

trouvée via French Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *