Envoyé Spécial sur le Cloud computing : notes prises pendant le reportage

France 2 montre iCloud sur l’iPhone alors qu’Android avait 3 ans d’avance sur la synchro des contacts.

France 2 montre Dropbox, Instagram, Flickr, Facebook comme exemple de « cloud computing ».
Dièse name-dropping

France 2 invente le terme de « mise en nuage » pour upload ou « téléversement »

Un mec se fait voler son iPhone au MacDo par un Jean-Kévin. Le Jean-Kévin poste sans le savoir des photos de lui sur iCloud.
le mec (le volé) a des photos de son voleur d’iPhone via iCloud mais ne fait rien. OK

info d’envoyé spécial : il y aurait 130 datacenters en France.
Source ?
Ca me parait peu

40 000 sociétés louent des serveurs dans le datacenter montré par Envoyé Spécial.

Deezer a 30 millions de titres soit 2 millions d’albums sur ses serveurs

Deezer a des serveurs à Sidney, Singapour, New York et en France

pas de 3G dans le métro à Paris sauf pour les clients de SFR.
Elle a pas free, elle a pas tout compris

pas possible de lire les livres d’iBooks à l’étranger (Singapour).
Ca m’est déjà arrivé avec Google Books dans le navigateur en Autriche en 2012.

des morceaux d’@HugoRoyD (diplômé de Sciences Po Paris et travaillant à la Free Software Foundation Europe) dans envoyé spécial.

les CGU (Conditions Générales d’Utilisation) : « terms of service: too long, did not read ».

Hugo Roy : « les CGU d’Apple c’est 30000 mots, l’équivalent de 2 livre, Tartuffe et Les fourberies de Scapin »

envoyé spécial montre comment pirater un compte sur Internet en cliquant sur « mot de passe oublié »

on passe à l’affaire Edward Snowden qui a dénoncé le programme de la NSA PRISM.

les pompiers de New York utilisent le « cloud computing » pour avoir des stats sur les batiments qu’ils inspectent.

« les dangers sur le cloud ce ne sont pas les hackers mais les espions » #NSA

la journaliste d’Envoyé spécial (Guilaine Chenu) qui prononce iCloud (aïeCloud) d’Apple « eCloud ». Y’a encore du boulot…

Commentaire personnel sur le reportage :

Les raccourcis qui étaient dommage de la part des journalistes
– facebook = cloud (pour les photos à la rigueur mais bof)
– « n’utilisez pas le cloud » (alors qu’on peut activer la connexion en 2
étapes pour sécuriser le cloud)
– le cloud souverain c’est beau (alors que le site Reflets.info démontre le contraire tous les jours).

C’est dommage, ils auraient pu parler des avantages du cloud :
– écologie
– multi-device
– + sûr pour la pérennité des données…
mais rien là dessus 🙁

Une réflexion sur « Envoyé Spécial sur le Cloud computing : notes prises pendant le reportage »

  1. Du pur travail du journaliste moderne en somme, un bon gros résumé niveau lycéen baclé non structuré mais bien suffisant pour faire flipper la ménagère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *